Actions en cours : 28 septembre, 9 novembre...

LE 3 NOVEMBRE 2017, Rendez-vous avec M. Jean-François PARIGI, député LR de la 6ème circonscription de Seine-et-Marne.

Présents pour l’USR-CGT 77 : Maurice ZORZETTO, Jean-Pierre PATRON,

pour l’UDR-FO 77 : Jean-Claude CHERIKI.

LA DELEGATION présente la demande : nous intervenons ici au nom de neuf organisations de retraités : CGT, FO, FSU, CGC, CFTC, Solidaires, FGRFP, LSR et Ensemble et Solidaires. Nos organisations agissent depuis plusieurs années sur la base d’une plateforme commune qui comprend entre autres :

- l’arrêt du gel des pensions et des retraites

- l’indexation sur les salaires et non sur les prix

- l’abrogation des mesures fiscales prises contre les retraités (suppression de la demi-part pour les veuves, les veufs et les parents ayant élevé seul leurs enfants, imposition de la majoration de 10% pour les parents ayant élevé 3 enfants et plus)

- et, aujourd’hui, contre l’augmentation de 1.7% de la CSG (soit une hausse de 25%)

M. PARIGI nous répond que « la hausse de la CSG est un scandale, qu’en commission et en première lecture, lui et son groupe ont voté contre. Les retraités ne sont pas des nantis, on oublie que les retraités aident leurs enfants et leurs petits-enfants. On nous dit que cette augmentation est compensée par la suppression de la taxe d’habitation mais c’est faux. Il oublie que les gens ont cotisé toute leur vie. Je suis maintenant membre du COR (Comité d’Orientation des Retraites), cela fait partie de ce que nous aurons à discuter. Lors du vote définitif, je voterai contre l’augmentation de la CSG. »

LA DELEGATION : nous tenons également à soulever la situation des maisons de retraite pour les Seine-et-Marnais. Les tarifs sont extrêmement élevés pour les revenus de la plupart. En Seine-et-Marne, les établissements sont assez nombreux mais l’accès y est très difficile pour les retraités, habitant le département, puisque les retraités des autres départements, moins pourvus en établissements, postulent sur les structures du 77.

M.PARIGI : «  Comme vous je suis préoccupé par cette situation »

LA DELEGATION : Comme vous allez participer aux réunions du COR et compte tenu du projet du Gouvernement de « refonder » le système de retraites en mettant en place un système unique pour le public, le privé et les régimes spéciaux en points et en comptes notionnels, qu’en pensez- vous ?

M. PARIGI : « sur l’amalgame des régimes spéciaux avec le public et le privé, je pense que le budget de l’Etat ne pourra suffire à absorber les régimes spéciaux (SNCF, RATP,…). Mais il faut aussi tenir compte des contraintes financières et démographiques. Ce projet remet en cause la solidarité mise en place en 1945 au sortir de la guerre ; pour ma part je suis un Gaulliste social et mon modèle est Monsieur Seguin »

LA DELEGATION : Pouvez-vous nous tenir informés des discussions au sein du COR?

M. PARIGI : Nous devons nous réunir en février 2018, je vous recevrai au cours du premier trimestre.

Nouveau communiqué de :

UCR‐CGT,UCR-­FO,UNAR-­CFTC,UNIR-­CFE/CGC, FSU, FGR‐FP,UNIRS‐SOLIDAIRES,LSR,UNRPA

en date du 29 septembre 2017

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...
Voir tous les commentaires

Commentaires

27.09 | 18:57

Si le système des retraites par répartition devait être abandonné ce serait une vraie catastrophe.Il faut absolument empêcher cela par tous les moyens.

...
12.05 | 07:41

rendez vous le 31 mai à nangis pour l'avenir de nos droits ,journée citoyenne de 9h30 à 17h ,pour une retraite digne du 21 eme siècle . Contact 0164604816

...
09.11 | 18:40
Page d'accueil a reçu 24
06.10 | 09:28
Manif 28 septembre a reçu 2
Vous aimez cette page
Bonjour !
Créez votre site web tout comme moi! C'est facile et vous pouvez essayer sans payer
ANNONCE